« Joe Kennedy III et la bataille du Sénat | Accueil | John Thune ou la génération qui doit apprendre la patience »

samedi 28 septembre 2019

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Obama denver 2008