« Twitter : la nouvelle place publique qui fait la politique américaine ? | Accueil | J - 57 : Barack Obama et le test de l'intérieur »

08 septembre 2018

Commentaires

Jean-Renaud Leborgne

Je ne suis pas un politologue ni un spécialiste en économie politique. Cependant, je crois qu'un sévère dégagisme prévaut dans le monde politique, aux Etats-Unis comme en Europe.
Je crains qu'Obama ne fasse que prêcher dans le désert. L'élection de D Trump en novembre 2016 a été un séisme politique.
La marche du monde n'est pas sereine. La zone Asie Pacifique dispute la suprématie mondiale aux plans démographiques, industriels à un monde occidental vieillissant , essoufflé et très endetté.
Il y a 10 ans, la banque d'Affaires Lehman Brothers sombrait en inaugurant la seconde période la plus troublée au plan financier et boursier depuis 1929.
De manière homothétique avec les années 1930, les classes moyennes sont éprouvées et incrédules quant aux gouvernements censés défendre leurs intérêts fondamentaux ( niveau de vie, emploi, ascenseur social, assurance d'une vie meilleure pour les jeunes générations, etc ).
Les populismes ( et replis nationaux ) reviennent sur le devant de la scène. Le terreau est propice.
Après 1929 et 1939, le barycentre du monde resta ancré, malgré tout, en l'Occident ( Japon inclus ) avec les conséquences qu'on connait.
Aujourd'hui, ce centre de gravité bascule. S'invite à cela le fracas écologique. Le Fordisme n'est plus une garantie de prospérité stable.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Wikio - Top des blogs - Marketing