« Quand Barack Obama devient producteur d'émissions TV | Accueil | La réalité des chiffres : Donald Trump marque des points actuellement »

11 mars 2018

Commentaires

Jean-Renaud Leborgne

De manière moqueuse, on a pu dire que les Italiens votaient pour leur télévision pendant l'ère berlusconienne compte tenu de l'emprise médiatique et économique de l'intéressé en Italie.
Si Oprah Winfrey était candidate aux prochaines élections présidentielles américaines, on aurait alors à une véritable "berlusconisation" de la scène politique en Occident. Il faudrait donc préalablement avoir une énorme exposition médiatique, notamment par le biais de la télévision, pour avoir une chance de remporter une élection suprême. Il y a de quoi s'interroger.

Le premier duel télévisé déterminant dans l'histoire politique fut celui organisé entre Richard Nixon et John Fitzgerald Kennedy, le 26 septembre 1960. C'était le début de la suprématie télévisuelle sur la radio et la presse écrite. L'apparence, l'image prirent le pas sur le fond argumentaire, sur le verbe.
A l’époque, «88% des foyers américains étaient équipés de la télévision, contre 11% au cours de la décennie précédente» ( source: Time ).

Depuis, la télévision n'a cessé de renforcer son emprise, les politiciens devenant eux-mêmes un sous-ensemble de l'espace médiatique.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Wikio - Top des blogs - Marketing