Mitt Romney et le suspens du ticket républicain
Avec la crise, le débat sur le "fardeau fiscal" prend une importance inédite

Le Tea Party entre en campagne

Le Tea Party n'entend rester au vestiaire pendant la présidentielle. Les candidats républicains les plus radicaux ont perdu la primaire face au modéré Romney. Mais

le Tea Party entend bien profiter de la tribune présidentielle.

C'est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle pour Romney.

Une bonne nouvelle si le Tea Party mobilise ses militants car c'est une base très motivée à l'exemple du reportage ci-dessous.

Une mauvaise nouvelle, car le Tea Party peut incarner des positions trop radicales exposant le parti républicain à des risques d'éclatement.

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.